Association des Villes et Collectivités de l'Océan Indien

Congrès sur l’eau à Antsiranana

Congrès de l’AVCOI à Antsiranana (Diégo Suarez), sur l’eau dans les espaces insulaires, du 22 au 24 Février 2012

L’Association des Villes et des Collectivités de l’Océan Indien (AVCOI) a organisé à Madagascar le deuxième congrès de son histoire sur la thématique de l’eau dans les espaces insulaires. Ce congrès, labellisé « 6ème Forum Mondial de l’Eau », s’est tenu du 22 au 24 février 2012 à Diégo Suarez avec en point d’orgue la journée du jeudi 23 février, qui fût particulièrement dense comme indiqué sur le programme de l’AVCOI.

Congrès sur l'eau à Antsiranana en 2012

Les traditionnels discours protocolaires ont donné l’occasion à Monsieur Gérard BOTRALAHY, Ministre des Sports de la Haute Autorité de la Transition Malgache, de rappeler l’importance de l’eau pour Madagascar et d’évoquer les perspectives offertes par la coopération entre les îles de l’Océan Indien.

Monsieur Roland ROBERT, Maire de La Possession et Secrétaire Général de l’AVCOI, a quant à lui, vivement remercié  les instances du Forum Mondial de l’Eau pour la labellisation du congrès et Monsieur Johary HOUSSEN ALIBAY, Maire de Diégo Suarez et Président de l’AVCOI pour la qualité d’accueil réservé aux congressistes venus des Seychelles, de l’Île Maurice, de La Réunion et des autres régions de Madagascar. Les nombreuses banderoles accrochées dans les rues de  la ville témoignent en effet de l’enthousiasme suscité par ce congrès.

La séance plénière était l’occasion de présenter une problématique de l’eau telle qu’elle est  vécue par les autorités locales et régionales des îles de l’Océan Indien.

  • L’Île de La Réunion, Département d’Outre Mer Français et Région Ultra Périphérique Européenne, était représentée par Monsieur Roland ROBERT, qui a mis en avant la  gestion globale du Bassin Réunion, notamment à travers le projet d’Irrigation du Littoral Ouest.
  • La République des Seychelles était représentée par Monsieur Rassin VANNIER qui a exposé les avantages (ressources illimitées) et inconvénients (coût de production, rejet de saumures concentrées en mer) du dessalement de l’eau de mer par membranes synthétiques semi-perméables (procédé de l’osmose inversée).
  • Madagascar était représentée par Monsieur Mac Gordon RANAIVOARIVELO, qui a  présenté la stratégie locale de la commune Diégo Suarez pour la préservation de la ressource avant de donner la parole à Monsieur Justin RANDRIAMAHEFA, qui s’est exprimé sur le cadre légal et les moyens mis en œuvre par les autorités malgaches pour l’assainissement des eaux usées dans l’agglomération du grand Antananarivo.
  • L’Île Maurice était représentée par Monsieur Paul Audie TRAVAILLEUR, qui a exposé la gestion des risques liés à l’eau, notamment la protection des biens et des personnes lors des évènements météorologiques intenses.

Après une présentation du rôle de l’Office de l’Eau Réunion (intervention disponible sur le site de l’Office de l’Eau et la projection d’un film sur le métier d’exploitant, une  table ronde avec les experts a conclu la séance plénière du matin.

Cette table ronde fut animée par Monsieur Gilbert SAM-YIN-YANG, Directeur de l’Office de l’Eau Réunion, et Monsieur Albert LEBON, Directeur Adjoint de l’Agence Nord-Ouest de Veolia Eau Réunion.

Plusieurs questions ont été posées sur les solutions techniques d’exploitation, le financement des infrastructures, la législation et  les modèles de gouvernance pouvant s’appliquer dans les îles de l’Océan Indien. Après la pause-déjeuner, les congressistes étaient invités à s’inscrire à l’un des deux ateliers, porteurs des résolutions du congrès de l’AVCOI.

Atelier A : Comment développer une coopération régionale sur l’eau dans l’Océan Indien ?

Les propositions :
  • A1. La constitution d’un réseau d’acteurs des territoires afin d’échanger et être force de proposition. L’espace d’échanges serait intégré au site internet de l’AVCOI dans un espace Extranet. Le coordinateur du réseau sera alternativement chaque adhérent de l’AVCOI, chacun d’entre eux ayant désigné un référent en son sein pour la production des informations à publier sur le réseau.
  • A2. La formulation d’une typologie des normes dans le domaine de l’eau permettant de les comparer entre les territoires de l’AVCOI et à terme de contribuer à une mise en cohérence pertinente.
  • A3. L’établissement de préconisations pour parer aux impacts du changement climatique afin que chaque territoire de l’AVCOI dispose d’une boite à outils pour son aménagement.

Atelier B : Comment mobiliser les jeunes et sensibiliser l’opinion publique sur les bonnes pratiques de gestion de la ressource ?

Le plan d’action proposé :
  • B1. La constitution dès que possible d’un Comité de Suivi, qui aura pour chef de projet l’AVCOI et se composera de représentants des autorités locales, des centres culturels (Alliance Française, bibliothèques municipales…), de l’enseignement (Ministères de l’Éducation, CISCO, Rectorat…), de la culture de la jeunesse et des sports (Ministères, DDJS…), d’opérateurs économiques (Fondation Veolia, Compagnies aériennes, opérateurs téléphoniques…) et d’associations de solidarité internationale (France Volontaires, PS Eau…).
  • B2. La création d’un concours scolaire dont le lancement officiel sera donné en septembre 2012. L’organisation d’évènements festifs (contes, concerts, micro-trottoir) et d’une exposition itinérante aura lieu fin novembre pour valoriser le concours scolaire de l’AVCOI dans chaque île.
  • B3. L’organisation d’un évènement simultané à l’occasion de la fête internationale de l’eau le 22 et 23 mars 2013.

Près de 150 personnes ont assisté à la séance plénière et une centaine de congressistes ont pris part aux ateliers de l’après-midi. A l’exception notable de l’Union des Comores, les îles de l’Océan Indien ont bien été représentées par les villes et les collectivités membres de l’AVCOI.

Le blog de 2012 ne répondant pas aux besoins d’échanges d’informations et de mise en réseaux souhaités par les congressistes dans leurs travaux en ateliers, l’AVCOI devra vraisemblablement se doter d’un nouveau site internet.

Par ailleurs, l’AVCOI s’engagera en tant que porteur de projet sur un certains nombre d’actions de coopération régionale telles que l’organisation de séminaires d’experts, l’organisation d’un concours scolaire et la création de plusieurs manifestations culturelles sur le thème de l’eau (exposition itinérante, spectacles, réalisation d’un reportage sur l’eau telle qu’elle est vécue dans l’Océan Indien).

Dès lors, l’AVCOI gagnera à s’inscrire dans les réseaux de coopération et de solidarité internationale sur l’eau et incitera ses membres à s’engager en ratifiant le Pacte d’Istanbul ( Télécharger le Document sur le Pacte d’Istanbul).

Avec l’organisation de ce congrès, l’AVCOI a prouvé sa capacité à se mobiliser autour d’un enjeu majeur de la communauté internationale. L’AVCOI pourrait d’ailleurs être présente au 6ème Forum Mondial de l’Eau, qui se tiendra du 12 au 17 mars 2012 à Marseille, grâce au concours de l’Association Internationale des Maires Francophones, qui a accepté de lui réserver un espace dans son stand.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Logo footer AVCOI

L’AVCOI est une association regroupant une quarantaine de villes et collectivités de l’Océan Indien, à savoir des Comores, de La Réunion, Madagascar, Maurice, Mayotte et des Seychelles.

En savoir plus

Infos Pratiques

+262 693 52 73 85

info@avcoi.org

109 Rue Léopold Rambaud – 97490 Saint-Denis – La Réunion.

Plan du site

© 2024 AVCOI – Tous droit réservés. Créé avec Tepeek®